Laser au yeux

Le Dr. De Wilde a été le premier en Belgique à utiliser le système unique de laser Catalys. Cette technique peut être utilisée pour les patients qui souhaitent être traités de la cataracte ou pour ceux souhaitant un remplacement réfractif de la lentille afin de pouvoir vivre en toute liberté sans lunettes.

Le système laser Catalys pour le remplacement de la lentille intraoculaire et le traitement de la cataracte.

Le «système laser de précision Catalys » nous permet d’effectuer la chirurgie de la lentille au laser. Jusqu’à présent, toutes les interventions chirurgicales étaient réalisées manuellement entraînant parfois des complications telles que: une déchirure dans la membrane, l’œdème cornéen, un mauvais centrage de la lentille artificielle, le résidu d’astigmatisme, …

Ces complications sont réduites au strict minimum en raison de l’utilisation d’un système de laser infra-rouge très précis (à moins de 1 micromètre) et de l’imagerie 3D. Cette nouvelle technologie permet de traiter les yeux d’une manière exceptionnellement efficace par rapport aux anciennes interventions chirurgicales. En investissant moins d’énergie dans l’œil, la récupération est plus rapide. Dans le traitement de la presbytie ( l’hypermétropie liée au vieillissement), la lentille Premium ( lentille artificielle multifocale ) restera parfaitement et durablement centrée dans l’oeil grâce à l’utilisation du laserCatalys. De cette façon, vos yeux garderont une bonne vue, tout aussi bien de loin que de près, après le traitement au laser.

Faire un rendez-vous

Laser au yeux

Cette technique est utilisée pour le traitement de tous les troubles de la réfraction tels que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme et est appliquée au moyen d’un laser Excimer. L’intervention a lieu en chirurgie ambulatoire, au Belgisch Ooglaser Centrum (BOLC) de Drongen ou au Dr. Binkhorst Eye Center (BEC) à Oostburg (Pays-Bas). Le traitement laser au yeux est totalement indolore et les deux yeux sont toujours opérés en même temps. La “all laser surgery” ou “bladeless surgery” a fait son entrée au BOLC à la fin de l’année 2007. La procédure Lasik laser au yeux permet de découper un rabat dans la cornée à l’aide du laser au yeux Femtosecond, donc sans utiliser de scalpel.

Les patients qui se présentent dans notre centre ophtalmologique demandent souvent “Est-ce que je peux être débarrassé de mes lentilles ou de mes lunettes ?”

refractie chirurgie

Différentes interventions sont possibles et ce n’est qu’à l’issue d’un examen préliminaire approfondi que l’ophtalmologue décidera quel traitement de laser au yeux est le plus approprié à votre trouble de la réfraction. Vous pouvez voir ici une photo du laser Excimer MEL-80 de la société Zeiss, que nous utilisons à Drongen.

MEL 80

refractie chirurgie

Anatomie et fonction des structures oculaires

Toutes les interventions concernent la cornée ou le cristallin. La cornée est une fine couche transparente d’environ un demi-millimètre d’épaisseur, qui se trouve à l’avant de l’œil, devant la pupille et l’iris. Derrière la pupille, le cristallin, qui a une forme biconvexe (donc bombée), projette les rayons lumineux entrants sur la rétine, à l’arrière de l’œil. Toutes les informations qui arrivent sur la tache jaune de la rétine sont alors transmises au cerveau sous la forme d’impulsions électriques par l’intermédiaire du nerf optique.

refractie chirurgie

Types de troubles de la réfraction

Myopie : l’œil est trop long, de sorte que la lumière qui arrive sur la cornée et est fractionnée par celle-ci et par le cristallin tombe devant la rétine plutôt que sur la tache jaune. Ces patients ne voient pas clairement de loin mais peuvent lire sans lunettes ou lentilles de contact. Le traitement par laser a pour but d’aplatir la cornée afin que les rayons lumineux soient à nouveau projetés sur la rétine.

refractie chirurgie

Hypermétropie : l’œil est trop court, de sorte que les rayons lumineux sont projetés derrière la rétine. Le patient voit flou de loin et de près. Le traitement par laser a pour but d’arrondir la cornée afin que les rayons lumineux soient à nouveau projetés sur la rétine.

Astigmatisme : la cornée présente une courbure différente sur l’axe horizontal et vertical. Elle a la forme d’un ballon de rugby plutôt que d’un ballon de football. Le patient voit les lignes courbes. Le laser va corriger plus sur un axe que sur l’autre afin que le patient retrouve une vision nette. Ce trouble est souvent associé aux anomalies évoquées ci-dessus. Le laser permet de corriger les différentes anomalies d’un seul coup. Sur cette image, vous pouvez voir que l’axe vertical de la cornée est plus courbé que l’axe horizontal.

refractie chirurgie

En fonction de votre anomalie, l’ophtalmologue choisira l’intervention la plus adaptée. Ce schéma montre toutes les possibilités.

Pourquoi opter pour le laser au yeux ?

Si vous portez des lentilles, il se peut qu’après un certain temps, vous les supportiez moins bien et que vous puissiez les porter de moins en moins longtemps. Pour connaître la cause de ce problème, il convient de procéder à un comptage des cellules endothéliales au microscope spéculaire. Une lentille de contact souple est comparable à une pellicule de plastique posée sur la cornée, qu’elle prive d’oxygène au quotidien, provoquant ainsi la mort des cellules endothéliales. Si le nombre de cellules passe sous le seuil des 1 200 cellules/mm² (voir microscope spéculaire), un œdème de la cornée apparaît, de sorte que vous voyez des halos et que votre vue se trouble le soir venu. Voici une image des cellules endothéliales.

refractiechirurgie

Lasik

La technique laser au yeux de correction par laser pour toutes les dioptries (de -9 à +3,5). Un rabat mince est découpé dans la cornée, de manière indolore. Le traitement laser au yeux par laser ne dure que quelques secondes et les deux yeux peuvent être opérés en même temps. Le lendemain de l’intervention, vous pouvez reprendre toutes vos activités et vous pouvez déjà lire très bien. Si vous avez plus de 45 ans, vous aurez souvent encore besoin de lunettes de lecture après le traitement laser au yeux, à moins d’opter pour la monovision.

refractiechirurgie

Regardez ici la vidéo

Voici le rabat découpé lors d’une procédure laser au yeux, immédiatement après l’intervention au laser : aucune cicatrice n’est visible.

refractiechirurgie

La procédure Lasik (laser au yeux) a été exécutée pour la première fois en 1989 par le Dr Pallikaris (Grèce). Nous disposons donc déjà de plus de 16 ans d’expérience d’utilisation de cette technique. Il s’agit d’une technique laser au yeux très sûre associée à un taux de réussite très élevé. Nous l’appliquons dans 90% des cas.

refractiechirurgie

Le Dr Pallikaris et le Dr De Wilde lors d’une réunion en Espagne (2004)

L’effet indésirable le plus fréquent est qu’une nouvelle correction peut être nécessaire parce que la première intervention n’a pas donné un résultat optimal. Nécessaire dans 5% des cas, cette deuxième intervention a lieu environ deux mois après la première. Le risque d’infection est minime (1/3 000) car la zone traitée au laser est protégée par un rabat. Après le traitement par laser, vous devez instiller des gouttes antibiotiques dans vos yeux afin de prévenir une infection. Si une infection se développe malgré tout, votre œil rougira et votre vue déclinera. Dans ce cas, vous devez prendre contact d’urgence avec le cabinet afin de bénéficier d’un traitement spécifique.

Après l’intervention, une inflammation du rabat est également possible. Elle survient dans 1 cas sur 400 ; des gouttes à la cortisone permettent alors d’arranger les choses. Parfois, un rinçage est réalisé sous le rabat afin d’éliminer une peluche éventuelle.
La découpe du rabat peut également parfois entraîner des complications. Ainsi, il se peut que le rabat ne soit pas bien centré ou qu’en raison d’une défaillance technique du kératome utilisé pour découper le rabat, le rabat soit incomplet. Dans ce cas, nous devons attendre environ six semaines avant de reprendre la procédure. Vous pouvez voir ci-dessous une illustration du kératome avec lequel nous découpons le rabat dans la cornée.

Laser Femtosecond: aujourd’hui, le rabat dans la cornée peut être découpé au laser. Nous sommes en mesure de déterminer l’épaisseur et le centrage du rabat. aujourd’hui, le rabat dans la cornée peut être découpé au laser. Nous sommes en mesure de déterminer l’épaisseur et le centrage du rabat.

Carl Zeiss Visumax
Carl Zeiss Visumax

Les patients peuvent aussi parfois percevoir des halos, c’est-à-dire un cercle gênant autour des sources lumineuses. En général, cet effet indésirable disparaît au bout de quelques mois. Voici une illustration du halo entourant une source lumineuse.

refractie chirurgie

Un éblouissement, comme sur l’illustration ci-dessus, est aussi possible après le traitement par laser mais disparaît aussi après quelques mois.

Invasion épithéliale

Un problème qui survient surtout après une deuxième correction. Des cellules se développent sous le rabat et doivent être éliminées par rinçage.

refractie chirurgie

Ectasie cornéenne

La dernière complication possible est l’ectasie cornéenne. Une sorte de bulle se développe depuis l’intérieur sur la cornée, entraînant une baisse de la vision. Ce problème est extrêmement rare et apparaît surtout lorsque la découpe a été effectuée trop profondément. Le patient doit d’abord porter une lentille de contact semi-rigide et après on peut opter un crosslinking de la cornée (CXL).
Cette méthode permet de renforcer le collagène de la cornée. La principale indication est le kératocône évolutif mais cette technique est également utilisée en cas de dégénérescence pellucide marginale, d’ectasie de la cornée et après une PKR. Un colorant (riboflavine) est d’abord appliqué sur la cornée. Ensuite, la cornée est exposée à une lampe LED à UV pendant 30 minutes afin d’activer le colorant, ce qui a pour résultat d’accroître la rigidité de la cornée de 300%.
La fréquence des complications dépend surtout de l’expérience du chirurgien. La technique du Lasik est appliquée à Drongen depuis 1997, le centre possède donc une grande expérience en la matière. Le Dr De Wilde a déjà effectué personnellement plus de 5 000 procédures Lasik avec succès.
Le Lasik peut aussi être utilisé en cas de dioptrie résiduelle après une greffe de cornée, si le résultat n’est pas optimal à la suite de rayures ou d’une PKR ou si, après une opération de la cataracte, il subsiste une grande différence de réfraction entre les deux yeux.

Custom Lasik

Cette technique laser fait appel à un logiciel spécial. Le médecin opte pour cette technique personnalisée si la cornée est très mince ou si votre pupille se dilate fortement la nuit et que vous avez de ce fait une mauvaise vision nocturne. Si une analyse approfondie par aberromètre révèle des aberrations importantes, le médecin peut aussi éventuellement décider que le Custom Lasik est la solution appropriée dans votre cas. Après le traitement par laser, vous verrez mieux lorsque vous roulerez en voiture le soir et vous percevrez mieux les contrastes. Vous verrez aussi moins de halos autour des objets. Dans la moitié des cas environ, nous constatons que les patients gagnent une ou plusieurs lignes au test de Snellen. Vous aurez de véritables.

refractie chirurgie

Le rabat dans la cornée est découpé de la même manière que lors d’une procédure Lasik.

L’aberromètre mesure toutes les aberrations du système optique, depuis la cornée jusqu’au corps vitré en passant par le cristallin. Voici une comparaison du front d’ondes mesuré dans un œil idéal et dans un œil présentant une anomalie.

refractie chirurgie

L’analyseur WASCA est l’équipement le plus performant du marché. Il mesure 800 points sur une pupille de 7 mm.

refractie chirurgie

PKR

Les rayons laser touchent la couche superficielle de l’épithélium. Après le traitement, une lentille de contact protectrice est appliquée sur l’œil pour trois jours. La récupération dure plus longtemps et la vue revient plus lentement que dans le cas du Lasik. Le médecin peut opter pour la PKR si la cornée est trop fine pour un traitement de type Lasik, par exemple. Les deux yeux peuvent être traités en même temps. Nous appliquons cette technique dans 15% des cas.

refractie chirurgie

PKT

Traitement par laser thérapeutique contre l’érosion cornéenne récurrente. Le laser rabote une fine couche de la membrane de Bowman afin de prévenir toute déchirure de la cornée. Après le traitement, une lentille de contact est posée. La vue ne se rétablit qu’après quelques jours.

refractie chirurgie

Le pli que vous voyez au-dessus de la pupille est une érosion cornéenne.

Bioptics

Cette technique, qui combine lentilles implantables et laser, permet de traiter les myopies d’une dioptrie supérieure à -9 et les hypermétropies dépassant +4.
La lentille est d’abord implantée dans un seul œil, après une anesthésie locale par gouttes.
Cette lentille, que vous pouvez voir sur l’illustration, est clipsée au moyen de 2 petites griffes sur l’iris. En principe, le deuxième œil est opéré une semaine plus tard. La correction par laser selon la technique Lasik de la réfraction résiduelle a lieu 6 semaines plus tard, pour les deux yeux en même temps. Photo : Artisan lens

refractie chirurgie

Nous implantons généralement la lentille implantable ICL, une lentille souple très fine qui prend place juste devant la capsule antérieure du cristallin et qui se trouve donc derrière la pupille. Cette lentille ne possède pas de griffes et repose sur les fibres de la zonula du cristallin. Elle peut être utilisée pour corriger une myopie ou une hypermétropie fortes. Une suture n’est pas nécessaire. Ensuite, l’éventuelle réfraction résiduelle peut être traitée par Lasik. à terme, 1 à 3% des patients peuvent toutefois développer une cataracte. La procédure est cependant réversible.
Cette lentille est aussi la solution pour le traitement d’un kératocône en ce qui concerne l’aspect myopie.
Nous disposons d’un échographe Vumax qui permet de visualiser les structures oculaires avec une grande précision et de déterminer ainsi de façon fiable le diamètre de la lentille.
Aujourd’hui, il est également possible d’implanter des lentilles ICL toriques afin de corriger la myopie mais aussi l’astigmatisme de l’œil.

Photo : lentilles de contact implantables.

refractie chirurgie

La lentille ICL n’entre pas en contact avec le cristallin.

Regardez ici la vidéo

Greffe de cornée

Si la cornée se trouble, la vue peut devenir floue au point que votre ophtalmologue décide de remplacer la cornée. Il utilise pour cela la cornée d’une personne décédée, qu’il se procure auprès d’une banque de cornées. La cornée peut se troubler pour différentes raisons. Le plus souvent, la cause est un kératocône, un trouble congénital qui entraîne un amincissement d’une zone donnée de la cornée, laquelle présente alors une courbure très raide. Une topographie cornéenne permet à l’ophtalmologue de constater le problème.
Autres raisons pour lesquelles la cornée peut se troubler :
• perte de cellules endothéliales des années après une opération de la cataracte avec implantation d’une lentille en chambre antérieure.
• dystrophie cornéenne …

Comment l’intervention se déroule-t-elle ?

L’opération a lieu sous anesthésie générale et dure environ une heure. Le principe est que nous retirons la cornée malade à l’aide d’un trépan avant d’insérer une nouvelle cornée afin que le patient retrouve une vision nette.

Que pouvez-vous attendre de l’intervention ?

La vue met environ 1 mois à se rétablir. Vous devrez instiller des gouttes à la cortisone dans votre œil 6 fois par jour afin d’éviter tout rejet du greffon. Vous devrez aussi appliquer un gel pour hydrater votre œil.